Qui dit produit de luxe, dit emballage audacieux

/ins. La distillerie familiale finlandaise Lignell & Piispanen vivait un moment fort lorsque sa nouvelle vodka, Gustav Dill, est montée sur la plus haute marche du podium au concours international des vins et des spiritueux (IWSC) à Londres.

C’était un beau cadeau d’anniversaire pour l’entreprise qui a fêté ses 165 ans juste après le concours.

« Je savais que nous avions un produit remarquable entre les mains, mais ceci était un véritable triomphe qui s’est déjà traduit par une augmentation de nos ventes », dit Harri Nylund, PDG de Lignell & Piispanen, entreprise familiale de 165 ans. « La vodka Gustav Dill s’inscrit aussi parmi les produits conçus pour célébrer le centenaire de la Finlande, donc la Finlande aussi était au palmarès. »

Ce n’est peut-être pas la première fois qu’une vodka a été parfumée à l’aneth, mais personne n’a sans doute investi autant d’efforts dans le développement d’un produit similaire.

« Nous n’avons pas recouru à des tours de magie ; nous avons essayé des centaines de combinaisons avant de découvrir ce mélange d’aneth frais et sec et de graines », dit Harri Nylund. « Nous avons notre propre technologie de distillation des arômes qui nous permet d’extraire au maximum le parfum de l’aneth. »


Un triomphe de A à Z

Un véritable vainqueur nécessite un emballage luxueux, en commençant par la bouteille. La mission de concevoir une bouteille qui capterait la quintessence de la vodka fut confiée à Jaani Vaahtera, designer finlandais renommé. La création en soi n’avait aucun impact sur le résultat du concours, le jury dégustant les boissons sans voir la bouteille ou l’emballage.

« La bouteille était fantastique, mais l’étui en carton n’était vraiment pas au centre de nos préoccupations », dit Harri Nylund. « Tout ce que nous savions était que nous voulions un emballage-cadeau qui soit à la fois beau et solide offrant une protection non seulement contre l’usure et les chocs, mais aussi contre la contrefaçon et autre fabrication illicite. »

« Nous avons confié à Starcke, une entreprise finlandaise spécialisée dans la transformation et la protection des marques, la mission de créer un emballage audacieux et intelligent pour le produit. C’est la première fois que les deux entreprises travaillaient ensemble – avec des résultats probants. »

Chez Starcke, c’est Ilkka Harju, directeur en charge de la conception et de l’innovation, qui a géré le processus dans son intégralité. Très lourde, la bouteille nécessitait un étui alliant résistance et excellente imprimabilité, combinaison impossible avec les cartons pour boîtes pliantes utilisés normalement en pareilles situations.

« L’aspect visuel et tactile de l’emballage est naturellement la chose la plus importante pour nos clients, mais sans un carton haut de gamme résistant il est impossible de réaliser de beaux emballages s’il faut mettre en œuvre des dorures et des gaufrages, par exemple », explique Ilkka Harju. « C’est pourquoi nous avons fait appel à Kotkamills dont la nouvelle machine à carton disposait de spécifications qui, nous le savions, pouvaient être modifiées à souhait. »


C’est oui !

Lorsque Starcke, Orapac et Lignell & Piispanen contactaient Kotkamills pour expliquer ce dont ils avaient besoin, ils étaient impressionnés de voir l’entreprise se mettre d’emblée à développer un nouveau carton répondant à leurs exigences.

Le résultat ? Un carton plat de 450 g/m2 avec une épaisseur de 800 microns. Selon Ilkka Harju, il s’agit d’un poids lourd-léger, car il protège très bien la bouteille mais pèse moins tout en offrant une performance générale bien supérieure à celle du carton ondulé léger, l’autre solution envisagée.

« Le processus pour développer le nouveau carton n’a pas pris plus de quelques semaines, ce qui est vraiment très peu. J’ai vu des cas où il a fallu près d’un an », signale Ilkka Harju. « Nous étions impressionnés par la facilité et la qualité de l’impression, des traitements spéciaux et de la transformation. Il ne présentait aucun des obstacles normalement associés au carton plat épais, tels que les craquelures et la poussière. »

Le nouveau carton, mis en œuvre pour l’emballage de la vodka Gustav Dill, sera présenté au salon Luxury Packaging à Londres en septembre et au salon Luxe Pack à Monaco en octobre.

Le nouveau carton Aegle White (800 microns, 450 g/m2) n’est pas encore disponible sur le marché, mais selon Yrjö Aho, directeur en charge du développement commercial chez Kotkamills, il sera présenté comme un carton de concept à l’instar des concept-cars présentés aux salons d’automobile.

« La chose la plus importante avec ce produit est qu’il nous a montré que notre nouvelle machine à carton était encore plus polyvalente que nous ne l’avions pensé », dit Yrjö Aho. « Aegle White 800 mic 450 g/m2 est, selon toute probabilité, le carton plat le plus résistant et le plus léger qui existe sur le marché scandinave. »

Et qu’en pensent les clients ?

« À mon avis, la bouteille comme l’étui sont beaux et se soutiennent sans faille », dit Harri Nylund. « C’est un véritable plaisir de vendre ce produit partout dans le monde. »


IWSC

Fondée en 1969, l’International Wine and Spirits Competition (IWSC) – Compétition Internationale de Vins et Spiritueux – est le plus grand concours en son genre à l’échelle mondiale. En juillet 2017, des produits de près de 90 pays ont participé au concours et plus de 400 experts les ont jugés sous forme d’une dégustation à l’aveugle. La vodka Gustav Dill a été reconnue comme la meilleure vodka & tonic et s’est vu octroyer une médaille d’or dans la catégorie des vodkas parfumées.


Vodka Gustav Dill

La vodka a été baptisée selon Gustav Ranin, le fondateur de l’entreprise familiale Lignell & Piispanen, qui a fondé l’entreprise en 1852 à Kuopio et mis en route la distillerie en 1859.

Lancée en novembre 2016.

Les commentaires de dégustation de l’IWSC : incolore, semi-sèche, douce, avec des notes riches d’aneth, légèrement épicée, équilibrée.

La recette pour la vodka Gustav Dill a été créée par Heidi Nylund, développeuse de produits. La bouteille a été conçue par le désigner de renom international Jaani Vaahtera et l’emballage est signé Starcke. Le carton tout bois spécialement conçu (800 microns, 450 g/m2) a été fourni par Kotkamills. L’impression et la transformation ont été confiées à la société finlandaise Orapac, l’un des transformateurs les plus modernes de cartons plats en Europe.


Kotkamills Oy en bref

Kotkamills est un partenaire responsable fournissant des produits renouvelables et une performance optimisée des processus de ses clients grâce à des innovations créées à partir de bois, matière première renouvelable.

Au cours de l’été 2016, Kotkamills a mis en route une nouvelle machine à carton produisant du carton tout bois AEGLE™ et des cartons pour la restauration rapide et la vente à emporter ISLATM, avec la possibilité d’appliquer, par enduction en ligne, des barrières facilement recyclables. Toutes les solutions proposées sont entièrement recyclables et réutilisables.

Nos principales marques comprennent également Absorbex® et Imprex®, deux produits papier innovants destinés aux industries du stratifié et du contreplaqué et à la construction.

En outre, Kotkamills propose des produits à partir de bois écologiques, techniquement fiables et visuellement attrayants pour les applications exigeantes de la menuiserie et de la construction.

Kotkamills possède deux sites de production en Finlande, situés à Kotka et Imatra. L’actionnaire majoritaire de Kotkamills est MB Funds, un fonds d’investissement privé finlandais.

www.kotkamills.com


Starcke Oy en bref

Starcke est une entreprise finlandaise spécialisée dans la protection des marques et dans la conception d’emballages prenant en compte, par exemple, la forme, la structure technique, les matières premières, l’utilisabilité et l’apparence graphique de l’emballage ainsi que les propriétés intelligentes qui l’accompagnent.


Légendes :

Que la fête commence. La bouteille, belle mais très lourde, de la vodka Gustav Dill primée est présentée dans un emballage tout aussi beau, léger et très résistant, réalisé à partir d’un carton tout bois de 800 microns et 450 g/m2 fabriqué par Kotkamills.© Kotkamills

Voie rapide. Le développement d’un nouveau carton plat pouvant servir d’emballage pour la vodka Gustav Dill n’a pris que deux semaines. De gauche à droite : Petteri Myllys, responsable production et Harri Nylund, PDG de Lignell & Piispanen et Yrjö Aho, directeur en charge du développement des nouvelles affaires chez Kotkamills, ont toutes les raisons d’être satisfaits du résultat.© Kotkamills


Pour plus d'informations, veuillez contacter :

Yrjö Aho, Director, New Business Development

Tel. +49 16 2438 8243

Email: yrjo.aho@kotkamills.com

 

Suvi Kalliomaki, Marketing Manager

Tel: +358 50 501 0523

Email: suvi.kalliomaki@kotkamills.com

 

www.kotkamills.com

Rating:

vote data

Let us know if you are going to use this press release. Thank you!